Chargement...
 

Labàlab 3 Accompagner les artistes

Thématique


Comment mieux accompagner les artistes?

Que ce soit dans le cadre de résidences, de laboratoires, l'accompagnement est un facteur des plus déterminants pour le travail des artistes. De la recherche-création à la diffusion, en passant pas la production, quelles sont les meilleures stratégies pour accompagner les artistes? Ces questions s'adressent notamment aux responsables des centres de production et de diffusion, mais aussi aux artistes indépendants.

Au moment de la recherche-création, l’artiste a besoin d’être soutenu dans sa démarche et sa créativité. Quelles sont les méthodes éprouvées qui pourraient lui être utiles ?

Au moment de la production, l'artiste a intérêt à se consacrer pleinement aux aspects expressifs et esthétiques de son oeuvre. Comment lui offrir une aide au niveau de l'organisation de son projet ? Comment penser son soutien technique ? Comment le soutenir dans le montage financier de son projet ?

Enfin, le temps venu de la diffusion du projet, un petit coup de pouce pour les communications ne peut pas nuire. Comment aider l’artiste dans son travail de documentation ? Comment attirer l'attention des autres diffuseurs et de la presse sur un projet ?

Notes


Participant(e)s

  • anne goldenberg
  • stephanie lagueux
  • vivianne st-denis
  • lucie marchand
  • alexandre castonguay
  • stephane rousseau
  • claudia leduc
  • micheline cadieux
  • alexandre quessy

Discussion de thématiques



Choix techniques: Les pratiques sont personnalisées. Quand on ne connaît pas déjà les techniques, s'informer peuvent aider à être inspiré. Qu'est-ce qui est disponible? Quel est le pour et le contre de chacune de ses technologies? Un service de conseils techniques peut nous aider à savoir vers où aller.

Monter un budget: Ensuite, un centre peut nous aider à faire un budget, et à l'entériner. Cela donne un soutien pour les demandes de bourses.

Devis technique: Quand on offre des résidences, les gens vont soumettes des projets, mais qui ne sont pas réalistes étant donné les ressources disponibles dans le centre. Être plus clair quant aux possibilités peut aider, mais il est aussi de la responsabilité des artistes de s'assurer que ledit centre peut les aider à mener à bien leur projet.

Le cachet: certains centres font des appels à projets pour des résidences, mais ne mentionnent pas un cachet, alors qu'ils en offrent un.

Différents types d'artistes: Des gens issus de pratiques différentes ont des connaissances différentes. Distinguer différents profils-types d'artistes, d'abord selon leur familiarité avec les arts numériques. Comment on discerne un artiste numérique? Combien d'années de pratique? Différences de genres, de moyens, d'âge… On veut les aider, mais est-ce qu'on les connaît? Qui sont-ils?

Se réapproprier la communication/documentation Web fait peur: peur de transformer ce qu'ils font en objet de communication. Les médiums en arts numériques ressemblent au Web, mais archiver une oeuvre sous forme vidéo peut venir remplacer l'oeuvre comme telle.

Visibilité internationale pour les petits: Marketing et visibilité des oarganismes dans les très grandes villes leur attire trop de visibilité. Comment révéler la richesse de la pluralité des voix, (ici et partout ailleurs) et éviter qu'ils soient récupéré par les gros. Comment occuper l'espace médiatique.

Concertation et complémentarité de l'offre entre les organismes.

Convergence


Pour le prochain Labàlab, nous pourrions former des groupes de travail pour formaliser des plans d'action inspirés par les notes prises durant les trois premières rencontres. Un plan d'action serait un peu comme un plan d'affaires.

Les Labàlab, c'est: le mise en commun virtuelle et en face à face. Rencontre, plus documentation en ligne.

Tous les besoins des artistes ne sont pas comblés par les centres. Il serait bien d'avoir un lieu pour rassembler les ressources matérielles et humaines. Un lien d'échange.

On pourrait faire une liste de ce qui existe, et puis des manques, pour ensuite identifier des besoins qui ne sont pas comblés.

Rencontre annuelle -> groupes de travail pour des projets qui viendront répondre à des besoins identifiés dans le milieu. Voir le racrpp.org.

On aime bien participer à des rencontres, mais c'est bien aussi de voir les choses changer. On identifie souvent les mêmes problématiques. (par exemple: un lieu, les problèmes créés par le système de financement dans les arts, etc.)

Par exemple, identifier des personnes-ressources peut être intéressant pour les participants, car cela donnera des ressources informationnelles pour tous.

Il n'existe pas de lieu où on peut trouver toutes les ressources de fabrication sous un même toit. Pour le moment, il faut faire le tour de la ville pour accéder à tous ces trucs. Déjà, un méta-membership pourrait donner à un artiste un accès à plusieurs centres et labos. Ce serait déjà ça. Il y a déjà des centres qui le font.

Notre prochaine thématique: La mise en action des projets nécessaires pour notre milieu. Un lab pour les labs?

Évènements à venir

Aucun enregistrement à afficher
[ Temps d'exécution: 0.18 secs ]   [ Mémoire utilisée: 11.69MB ]   [ Queries: 66 dans 0.01 secs ]